Préparer une nouvelle zone de culture

Une zone de culture déjà installée ne doit jamais être labourée. Le labour détruit la structure du sol, tue les vers de terre, force la minéralisation de la matière organique, bouleverse la vie du sol, rend la terre vulnérable à la pluie, au soleil, au ruissellement… Selon François Mullet du réseau Maraîchage Sol Vivant un labour à 25cm détruit 80% de l’activité biologique d’un sol.
Cela dit, un sol vivant a besoin de respirer, l’air doit pouvoir y circuler. Les plantes ont besoin également d’un sol léger pour pouvoir plus facilement y insérer leurs racines. Il est donc conseillé les premières années de décompacter le sol à l’aide d’une fourche bêche, une grelinette ou une campagnole. Cette décompaction doit s’opérer sans retournement de la terre, pour ne pas perturber les différents horizons : le sol c’est comme la mer, on ne trouve pas les mêmes organismes selon la profondeur et les milieux.
Les zones de cultures permanentes doivent être au maximum préservées du tassement. Il convient de ne jamais y poser un pied ou une main.
En théorie, au bout de plusieurs années, le sol n’a plus besoin d’être décompacté.
Lire à ce propos : Campagnole, grelinette et fourche bêche, comment décompacter le sol

Mise en place

La première année, afin de décompacter la zone et de booster la vie du sol, il est possible d’incorporer en fin d’été 10 centimètre de matières organiques (BRF, feuilles, compost) intégré en surface. Cela permet d’augmenter rapidement la taux de manière organique et la vie du sol.

Zones de culture décompactées et paillées

Un autre exemple de remise en vie du sol sous serre : décompactage sur 30 cm et mise en place en surface fin novembre sans incorporation de 20 cm de crottin de cheval de boxe sur copeaux + broyat de bois sous une bâche. Le bâchage permet de réchauffer le sol, de maintenir l’humidité du sol même sec au départ et le contrôle des adventices. Dès mi-janvier, la bâche est retirée à mesure des besoins.

Il également possible de disposer du carton directement au sol pour tuer l’herbe, si vous avez quelques semaines devant vous.

Une réponse sur “Préparer une nouvelle zone de culture”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *