Comment trouver un terrain pour un projet collectif

Qu’il s’agisse de planter des arbres, créer un potager collectif, un jardin partagé, la première question qui se pose pour beaucoup est : mais où donc vais-je trouver un terrain ?
Puisqu’il s’agit d’un projet collectif, la démarche étant de créer un patrimoine commun, l’idéal pour moi est que le terrain n’appartienne à personne en particulier.

Le jardin partagé

Dans la logique d’intégrer plutôt que séparer, cherchez d’abord s’il n’existerait pas déjà un jardin partagé ou un terrain collectif que vous pourriez rejoindre pour vos projets. Pour savoir comment repérer les collectifs déjà en place, je vous invite à lire l’article Trouver ou créer un collectif, les bonnes personnes.
Quand j’ai voulu créer mon premier atelier avec Cordemais en permaculture, je ne souhaitais pas recevoir du public dans mon jardin qui est aussi mon lieu de vie. J’ai donc profité d’un jardin partagé mis à disposition par la mairie pour lancer la dynamique collective. La difficulté est de faire vivre ce genre de lieu, car l’on sait que le jardin a besoin de l’œil du jardinier, et qu’il est compliqué de prendre soin d’un terrain quand on y vit pas. Un jardin partagé aura donc besoin d’être animé régulièrement.

Trouver le bon interlocuteur

Si vous ne trouvez pas de jardin préexistant, ou que votre collectif ne peut pas s’y intégrer, vous pouvez chercher à créer un nouveau jardin partagé. Si vous êtes un collectif de voisins habitants dans un groupement d’habitats, vous pouvez demander au syndicat de copropriété, au bailleur social ou à la mairie de vous mettre à disposition un morceau de terrain. Préparer bien votre argumentaire avant d’aller les voir et prenez conscience que planter un arbre vous engagera peut-être à vous en occuper pendant plusieurs années. Avoir quelque chose a demander, c’est anticiper les arguments qui toucheront votre interlocuteur, qui ne sont pas forcément ceux qui vous motivent. Par exemple, quel bénéfice peut en tirer votre élu ? Est-ce que vous êtes ok avec ça ? Peut-être pour convaincre faut-il aussi savoir instaurer un rapport de force. Combien de personnes représentez-vous ?
J’avoue que je n’ai jamais eu à rentrer dans ce genre de considérations, quand on est sincère et motivé, beaucoup de portes s’ouvrent toutes seules.

Chez un particulier ?

Si vous ne trouvez pas de lieu commun pour créer un jardin partagé, vous pouvez commencer à organiser un mouvement collectif en pratiquant chez un particulier. Y-a-t-il parmi vous quelqu’un qui pourrait accueillir un chantier participatif de plantation ? Pourquoi ne pas tourner entre les jardins de plusieurs personnes du groupe ?
Cette démarche de visiter les jardins des uns et des autres et d’y organiser des chantiers participatifs a souvent été remontée au sein de l’association Cordemais en permaculture. Nous ne l’avons jamais mis en place car nous avons déjà des difficultés à prendre soin du jardin partagé collectif. Mais la question reste bien entendu ouverte car elle a tout son sens.
N’y aurait-il pas des personnes prêtes à mettre à disposition une partie de leur jardin? Il existe des associations mettant en relation les jardinier et les personnes âgées ne pouvant plus entretenir leur terrain. Parlez en autour de vous, le bouche à oreille peut très bien fonctionner.

Il est important de trouver un lieu, mais symboliquement, je trouve ça quand même plus intéressant de créer ensemble un lieu collectif qui devienne un patrimoine commun, n’appartenant à personne en particulier, si ce n’est à la commune, au groupe d’immeubles …

Une réponse sur “Comment trouver un terrain pour un projet collectif”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *