Le végétal perpétuel

Le végétal idéal est immortel, produit abondamment toute l’année de la nourriture pour les humains et les animaux, fertilise le sol autour de lui, offre un abri contre le vent et la pluie, produit du bois, de la beauté, des fleurs magnifiques au parfum exquis… Dans la nature tout cela existe mais un seul végétal ne remplit pas toutes ces fonctions.
Pour créer un jardin inscrit dans la durée et afin de minimiser l’énergie que nous lui apporterons, nous recherchons les guilde de végétaux qui rempliront ces fonctions sur de longues périodes, au moins plusieurs années.

Les arbres et arbustes fruitiers

Les arbres et arbustes sont les végétaux à la plus grande longévité. Par exemple, un pommier de 3m de haut peut produire des pommes au bout de 5 ans pendant 25 ans. La même variété de pommier greffé sur un système racinaire plus vigoureux pourra vivre plus longtemps, produire plus abondamment mais sa première mise à fruit sera plus tard tardive et son port sera plus élevé.
Il s’agit donc de choisir ses arbres en fonction de la qualité et la quantité de la production ainsi que de l’espace occupé dans le jardin, qui est souvent le facteur limitant. La temporalité a son importance également, si vous implantez pommier, veillez à ce que leur production soit étalée afin de ne pas avoir à récolter, transformer, consommer les fruits de tous les arbres en même temps.
Les fonctions des arbres et arbustes sont la production de fruits, de bois, d’abris pour les animaux et les végétaux, de support pour les lianes, de litière au sol par la chute de leurs feuilles, de pollen (plantes mellifères)…
Grands arbres : Noyer, chataîgner
Fruitiers : Pommier, poirier, cerisier, prunier, nashi, cognassier, mûrier, figuier
Arbustes – buissons : Amélanchier, noisetier, néflier d’Allemagne et du Japon, sureau, cassissier, groseiller, framboisier, eleagnus Ebingei, aronia, goji
Lianes : Vigne, kiwi, kiwaï, houblon, ronce sans épine

Les vivaces comestibles

La plupart des légumes annuels cultivés aujourd’hui possèdent un équivalent plus rustique ayant la capacité de durer plusieurs années. Leur utilisation nécessite souvent de modifier ses habitudes alimentaires, la production étant moins abondante. Par exemple le poireau perpétuel est beaucoup plus petit que le poireau annuel des maraîchers. Il se récolte en coupant la végétation à ras de terre en laissant le bulbe intact . Ce bulbe recréera de la végétation et se multipliera, ce qui permettra de récolter plusieurs fois par an de plus en plus de poireaux.
Les vivaces remplaçant les annuelles : choux perpétuel de Daubenton, poireau perpétuel, livèche (céleri perpétuel), ail rocambole (bulbilles aérienne en haut de tiges), chervis (ancêtre de la carotte)
Les vivaces : artichaut, cardon, rhubarbe, topinambour, asperge, fraisier, oignon patate
Les aromatiques : romarin, thym, ciboulette, menthe, sauge, oseille, mélisse
Les sauvages : ortie, pissenlit, consoude

Les annuels se ressemant

Certains végétaux ou fleurs annuels ou bisannuels (montant en graines la deuxième année) se ressèment tout seul. Il suffit d’en laisser certains poursuivre le cours naturel de leur végétation pour qu’ils disséminent leurs graines. Par exemple, l’arroche mauve est difficile à semer mais se ressème très bien naturellement.
Les graines qui pousseront spontanément le feront au bon moment et se développeront dans les meilleurs conditions. De cette façon certains plants de tomates issus de fruits tombés au sol rattrapent le développement des pieds semés sous serre quand les conditions deviennent favorables. Alors pourquoi ne pas laisser les plantes se reproduire spontanément ? Allier les deux stratégies : plantes spontanées et récolte de graines.
Quelques plantes se ressemant toutes seules : Arroche, salade, bourrache, pomme de terre, oca du Pérou, amarante, roquette, topinambour

Une réponse sur “Le végétal perpétuel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *