Raconter une histoire et la diffuser

Chaque action ponctuelle peut être inscrite dans une histoire plus grande. C’est cette narration qui donnera du sens et donnera envie à d’autre de vous rejoindre dans des mouvements collectifs.

Par exemple, si vous souhaitez planter des céréales pour maximiser l’utilisation de l’énergie solaire atteignant votre terrain durant l’hiver, vous pouvez employer différents termes
1 – semer des engrais verts : la finalité sous entendue est d’occuper le sol pour le fertiliser
2 – semer des céréales : vous cherchez à récolter des graines
3 – semer des céréales anciennes : vous souhaitez préserver des variétés rustiques ancestrales
4 – semer de l’orge brassicole : vous voulez brasser de la bière 😉

Commentaire (1)

  • Semer des engrais verts – Territoires vivants| 30 octobre 2019

    […] Enfin n’oubliez pas que semer une graine tout comme planter un arbre, c’est s’engager à prendre soin du végétal et s’inclure dans une narration du vivant. Pour qu’elle soit inspirante et donne envie à d’autres de vous rejoindre dans cette aventure, il vous faut raconter une histoire et la diffuser. […]

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *